Durabilité des moteurs essence : le bilan

Partager sur

moteur-mecanique-rouages

Combien de temps vais-je garder ma voiture ? C’est une question que tous les nouveaux propriétaires se posent au moment de l’achat d’un véhicule. Si l’entretien d’une voiture influence grandement son espérance de vie, son type de carburant aura aussi un impact. Ainsi, entre les moteurs diesels et les moteurs essence, lesquels sont les plus robustes ? Et quelle est la durabilité des moteurs thermiques par rapport aux moteurs électriques ? Voilà des éléments de réponse à ces questions.

Le rôle du carburant d’une auto : un unique critère de sa durabilité

Une foule d’éléments interviennent dans l’espérance de vie d’un véhicule thermique. Bien entendu, un accident même léger peut réduire la durée de vie d’un moteur essence, voire suffire à expédier la voiture à la casse. Mais beaucoup d’autres facteurs entrent en ligne de compte, à commencer par l’entretien et l’usage que l’on fera de l’automobile.

La marque et la gamme du modèle sont également à prendre en compte. Les retours et avis d’automobilistes disponibles sur Internet peuvent également vous renseigner sur les pannes fréquentes d’un type de véhicule. Des classements existent enfin concernant les différents constructeurs. Les marques telles que Lexus, Toyota et BMW font ainsi partie des sociétés dont les voitures sont les plus fiables.

Les kilométrages moyens ne sont donc donnés qu’à titre indicatif : un moteur diesel ou essence peut être en très bonne santé avec 200 000 kilomètres au compteur.

Voiture Électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Voiture Électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Face au diesel, la motorisation essence reste toujours moins solide

Nous en parlions dans notre article sur la durée de vie des moteurs diesel : historiquement, ce carburant a longtemps été synonyme de moteur indestructible. L’une des raisons à cela est que les moteurs diesel disposaient encore, il y a quelques décennies, d’une conception plus simple. Le nombre de pièces moteur étant moins nombreuses, le risque de panne était moins important.

Plus tard, les véhicules diesels ont été rendus complexes, notamment par l’arrivée du turbo et des injecteurs. De nouvelles pièces qui ont rendu ces autos plus performantes sur les routes, mais également plus susceptibles de subir des pannes moteur.

Cela dit, en termes de kilométrages, le gasoil reste encore aujourd’hui meilleur que son équivalent essence. En moyenne, essence et diesel sont conservées aussi longtemps l’un que l’autre par leurs propriétaires. Mais les diesels parcourraient en moyenne 25 000 kilomètres par an, contre 15 000 pour l’essence. Ainsi, les moteurs au gazole parcourraient 250 000 kilomètres en moyenne sur l’ensemble de leur durée de vie, contre 150 000 kilomètres sur l’essence. La tendance est donc en train de s’inverser, bien que le diesel conserve une avance considérable sur l’essence.

Que choisir alors ? L’essence reste rentable sur les petits trajets urbains.

Ce constat correspond cependant à l’usage que l’on peut préférer pour rentabiliser une voiture essence. En effet, selon l’organisme VAB, les véhicules diesel ne sont rentables qu’au-delà de 40 000 km/an. Pire : pour les conducteurs occasionnels (en-dessous de 15 000 km/an), le propriétaire prend le risque de payer des frais d’entretien supplémentaires.

Par ailleurs, les automobiles habitués de la ville devraient préférer de petites citadines essences. Le diesel convient bien à une utilisation sur autoroute, mais présente des risques d’encrassement dans les bouchons, en particulier sur sa vanne EGR et son filtre à particules (FAP), qui réduit pourtant les émissions de particules fines.

Quelle durabilité face aux modèles électriques et hybrides ?

Associée à de l’électricité verte, le moteur électrique ou hybride se fait plus présent chaque année, mis en avant par les politiques d’aides publiques et le bonus écologique. En ce qui concerne la durabilité de ces modèles, il est cependant difficile d’avancer des chiffres précis car le secteur est en plein développement.

De plus, la plupart des chiffres avancés concernent davantage les batteries des véhicules électriques (dont l’espérance de vie moyenne est de 15 ans) que leur moteur. Cela dit, le moteur d’un véhicule électrique étant globalement plus simple qu’un moteur thermique, on peut s’attendre à une plus grande robustesse. Certains constructeurs automobiles n’hésitent pas à avancer une durée de vie de l’ordre du million de kilomètres.

Quelles sont les pannes les plus fréquentes sur un moteur fonctionnant à l’essence ?

Sur les modèles diesel, les pannes les plus fréquentes concernent les pièces ajoutées ces dernières années, comme le turbo, l’injection ou les filtres à particules. Sur les véhicules essence, les pannes les plus fréquemment rencontrées concernent :

  • L’allumage et l’électricité, comme la batterie et l’alternateur.
  • Les chaînes et courroie de distribution
  • L’électronique moteur, qui se fait à la fois de plus en plus présente et de plus en plus capricieuse.

A noter toutefois que si le moteur reste le principal poste de dépenses suite à un sinistre (plus de 20% des dépenses à lui seul), d’autres éléments sont également très coûteux. C’est le cas du circuit de freinage (plaquettes, disques, tambours). Ils entraîneront des frais plus ou moins importants, en particulier dans le cas d’une voiture d’occasion. Mais ces frais et la durée de vie de ces organes périphériques restent sans lien direct avec le type de motorisations.

Comment améliorer la durabilité d’une auto essence ?

Les propriétaires de modèles thermiques peuvent optimiser l’espérance de vie de leur moteur :

  • Conservez précieusement le carnet d’entretien de votre auto. Celui-ci décrit les tâches recommandées par le constructeur. Par exemple, une vidange de l’huile moteur est généralement recommandée tous les 10 000 à 30 000 kilomètres.
  • Pour le remplacement des pièces, privilégiez des pièces proposées par les constructeurs. Elles sont plus onéreuses, mais aussi plus robustes.
  • Evitez les grandes accélérations à moteur froid. Au contraire, durant les premières minutes de conduite, préférez des accélérations lentes et progressives. Une fois chaud, l’huile favorisera une bonne lubrification du moteur et sa bonne combustion.
  • Utilisez le Start & Stop, qui permet de limiter l’usage moteur.
  • De la même façon, utilisez un limiteur ou régulateur de vitesse si votre auto en dispose. Il vous aidera à garder une vitesse constante et évitera donc des accélérations inutiles.
  • Laissez également votre auto à l’abri des éléments, en particulier en cas d’immobilisation prolongée.

Enfin, dans le cas précis d’un moteur à essence, il est impératif de choisir un carburant automobile spécifique. Le SP95-E5 (comprenant donc 5% d’éthanol) conviendra aux moteurs après 1991 et l’E10 aux moteurs après 2000. Mais l’idéal reste d’utiliser du sans plomb 98 (SP98), dont la composition contient des additifs permettant de prévenir l’encrassement du moteur.

En tenant compte de l’entretien d’un véhicule essence et de ses usages de prédilection, vous pouvez désormais déterminer si celui-ci correspond à votre profil. Dans certains cas, il pourrait être plus rentable d’acheter ou même de louer une voiture électrique.

Voiture Électrique

Location longue durée en voiture électrique

Publié le 29 Mars 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.