Quelle couleur choisir pour un interrupteur ?

Partager sur

interrupteur

Ce ne sera certainement pas le choix le plus cornélien que vous aurez à faire lors de vos travaux d’installation. Mais choisir une couleur adaptée pour votre interrupteur peut faire la différence en termes de décoration d’intérieur. On vous explique.

Pourquoi la couleur de l’interrupteur est importante ?

C’est un élément auquel l’œil ne fait presque pas attention : l’interrupteur. Il est pourtant central dans l’usage de chaque pièce ; c’est en effet le premier élément qu’on va apercevoir en allumant l’éclairage. Logique. C’est également un appendice sur le mur : à vous de voir si vous voulez le cacher à tout prix, ou au contraire en faire un élément de décoration.

Et pour cause, de nombreuses marques se sont spécialisées dans les interrupteurs avec de très belles finitions. Les matériaux utilisés sont eux aussi variés : bois, métal, plastique, etc. Avant de choisir la couleur de son interrupteur, il faut aussi se demander quel type de bouton on souhaite privilégier :

  • Poussoir
  • Va-et-vient
  • Télérupteur
  • Minuterie
  • Variateur

Un interrupteur discret et épuré

Le premier choix qui s’offre à vous, et qui semble être la norme, est le fait de ne pas s’embêter avec le choix de la couleur. Si le mur est blanc, vous opterez pour un interrupteur blanc. S’il est gris, vous choisirez un interrupteur gris ou métallique.

Cependant, il est tout aussi envisageable de favoriser une couleur discrète ou sobre distincte de celle de la peinture murale. Un interrupteur de couleur crème pourra parfaitement s’adapter sur un fond bleu ciel ou beige, par exemple. Même si vous choisissez le premier interrupteur qui vient, il convient de se poser la question !

Choisir une couleur qui contraste

L’autre possibilité, très en vogue, est celle de jouer sur les contrastes de couleurs. Blanc sur noir, noir sur blanc, bleu ciel sur bleu nuit, orangé sur marron… Toutes les oppositions distingueront l’interrupteur et en feront un élément intégré. Petite astuce : il est toujours préférable de choisir une couleur plus claire que celle du mur, car l’interrupteur peut symboliser l’énergie électrique.

Pour le choix de la couleur, vous aurez de nombreuses possibilités car les fabricants proposent désormais d’assembler soi-même le bouton et le support. Mis à part sur les modèles très luxueux, il est préférable de ne pas choisir de couleurs différentes pour ces deux pièces de l’interrupteur.

L’interrupteur qui donne du peps

Vous disposez d’un intérieur design ou moderne ? Vous aimez la couleur ? Alors c’est le moment de faire la différence, jusque dans les plus petites finitions telles qu’un interrupteur. Les couleurs jaune, rouge, orange, vert, rose… peuvent parfaitement avoir leur place dans un bureau ou une pièce de style contemporain ou rétro coloré.

Plana et Reflex proposent par exemple toute une gamme d’interrupteurs qui donnent du peps, pour un studio étudiant ou un petit espace, notamment. Ces couleurs conviennent très bien pour les chambres d’enfants.

Quelle matière choisir pour un interrupteur ?

Comme nous l’avons vu, si la sobriété peut être la solution la plus confortable, l’audace des contrastes peut également être payante au niveau du rendu. Mais au-delà des couleurs, un autre élément entre en compte, surtout si votre intérieur est spécifique (ancien avec des poutres, récent avec des éléments comme le métal ou l’ardoise…).

Il faudra donc choisir la matière de l’interrupteur. C’est la dernière étape dans l’exigence absolue au niveau des finitions. Voici les choix qui s’offrent à vous :

  • Plastique : simple, peu coûteux, s’adapte à tous les intérieurs
  • Métal : solide, convient aux logements modernes ou aux salles humides
  • Bois (noyer, chêne) : parfait dans les maisons anciennes ou intégré à des décorations luxueuses
  • Verre peint…

Publié le 11 Janvier 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *