Comment mettre la terre dans une maison ancienne ?
Maison

Comment mettre la terre dans une maison ancienne ?

Lecture en 4 min

Publié le 7 Mai 2021

-

La mise à la terre de son logement est indispensable pour disposer d’une installation électrique sécurisée. Cette terre est imposée depuis 1969 et inscrite dans l’incontournable norme NF C 15-100 : vous pouvez d’ailleurs en apprendre plus sur notre article détaillant ce qu’en dit la loi. Toutefois, l’installation de la terre est toujours plus facile lorsqu’on conçoit l’installation électrique de A à Z. Comment procéder quand la maison est ancienne et déjà équipée en électricité ?

Ajouter la terre sur des circuits apparents

En ce qui concerne les circuits apparents (c’est-à-dire placés dans une moulure ou une goulotte, par exemple), il n’y aura pas de difficulté particulière. Il suffira de retirer moulures et goulottes pour accéder au circuit.

On ajoutera alors un fil de terre. Pour rappel, la convention veut que le neutre soit bleu, que la phase soit rouge et que la terre soit jaune et verte. Dans les maisons anciennes, la phase peut aussi être marron.

1 – Utiliser des tire-fils

Une première solution consiste à ajouter la terre aux fils déjà existants en utilisant des tire-fils. Cette technique a l’avantage de ne rien casser du bâti déjà en place, et donc de ne pas avoir à réaliser des enduits de rebouchage. De plus, s’il est bien utilisé, un simple fil de fer peut faire office de tire-fil. L’investissement est donc minimal.

Les tire-fils ont cependant une efficacité relative. Il y a de nombreux endroits où ils auront du mal à se faufiler :

  • Il n’est pas rare que l’on ne puisse pas passer de nouveau câble parce que ceux déjà présents dans la gaine occupent tout l’espace.
  • Les tire-fils auront également des difficultés à passer dans les endroits du circuit électrique dessinant un coude.
  • Si vous faites le choix de passer une nouvelle gaine avec tire-fil intégré, celle-ci devra se frayer un passage dans un enduit qui ne s’est pas solidifié autour d’elle.

Si vous décidez de procéder de cette façon, il faudra d’abord déterminer les fils à ajouter. En plus d’ajouter la terre, il peut arriver que les deux autres fils déjà présents doivent être remplacés. Dans ce cas, on pourra simplement retirer la gaine et en installer une nouvelle. Les grandes surfaces de bricolage disposent de gaines à trois fils avec tire-fil intégré.

Enfin, vous pouvez choisir de remplacer les trois fils sans remplacer la gaine. Dans ce cas, vous pourrez utiliser les anciens fils comme tire-fils pour tirer les nouveaux.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

2 – Casser des murs de manière ciblée

Une seconde solution consiste à casser les enduits recouvrant les circuits à mettre à la terre. On accède ainsi à tous les fils et l’on peut passer une nouvelle gaine sans difficulté. En contrepartie, il faudra prévoir le matériel nécessaire pour les réparations. Or, cette solution est particulièrement contraignante dans une pièce dont on ne pourra pas refaire la décoration à l’identique : par exemple, dans une pièce décorée avec de la peinture, il faudra refaire la peinture abîmée par les travaux de mise aux normes.

Si vous optez pour cette solution, vous pourrez casser facilement l’ancien enduit avec un marteau et un burin. Installez ensuite votre câble de terre et rebouchez avec un nouvel enduit de rebouchage, puis de lissage. Du mortier adhésif conviendra dans la plupart des cas.

Un autre compromis consiste aussi à faire des trous à des endroits bien choisis dans votre mur. De cette façon, vous pourrez passer une gaine par étapes, et donc plus facilement. En revanche, vous ne pourrez pas tirer un fil uniquement avec cette solution, puisque votre fil de terre doit toujours se trouver dans une gaine ou dans une boîte de dérivation.

3 – Repartir de zéro

La dernière solution consiste à revoir entièrement l’installation électrique de la maison. Recours drastique, il diffère de la solution précédente en analysant l’ensemble de l’électricité du logement. En effet, dans les maisons anciennes dépourvues de terre, il n’est pas rare qu’il faille remplacer le tableau électrique, trop vétuste. Il est également fréquent que le piquet de terre doive être installé ou remplacé lui aussi. Il faudra alors acheter ces équipements supplémentaires.

Cela peut donc impliquer des changements et investissements importants. Mais le changement complet d’une installation électrique permet de la concevoir comme on le souhaite. Et surtout, vous aurez la garantie d’une pose bien réalisée, en particulier si vous venez d’emménager dans votre maison. Si tel est le cas, vous ignorez tout de l’électricité de votre nouveau domicile. Un remplacement total vous permettra alors d’éviter toute mauvaise surprise.

Si des astuces peuvent simplifier la mise à la terre de votre logement, il n’y a donc pas de solution miracle pour la mise à la terre de son habitation. L’opération peut être complexe ou fatigante, et les travaux peuvent avoir un impact sur votre décoration. Une dernière alternative consiste donc à faire appel au réseau d’IZI by EDF pour la mise aux normes électriques de votre logement. Nos artisans disposent effectivement d’un matériel professionnel adapté à ce type de travaux.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

4 commentaires

  • jorge says:

    Bonjour,
    doit on mettre les points d’éclairage à la terre dans une vieille maison (saignée dans plafond).

    Merci.

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      L’installation de points d’éclairage avec DCL (dispositif de connexion luminaire) est une obligation pour les logements neufs, imposée par la norme électrique NF C 15-100. En revanche, lorsqu’il s’agit d’une rénovation électrique pour une maison ancienne par exemple, la refonte des circuits d’éclairage avec l’installation de douille DCL est seulement recommandée (et non obligatoire), sous réserve de faisabilité. Les saignées sont autorisées dans les murs et plafonds porteurs de petite maçonnerie ou non porteurs. Les percées sont en revanche interdites dans les structures porteuses dépendant du gros-œuvre (poteaux, poutres, planchers et murs en béton).
      Je vous invite à consulter cet article si vous souhaitez en savoir plus !

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • Luc says:

    Je viens d’acheter une maison, toute l’électricité doit être changée. Néanmoins, sur mon tableau électrique, n’y il aucun raccordement à la terre (pas de piquet de terre, ni sur le tableau, ni sur le compteur). Ma question: Le piquet de terre est à la charge de l’électricien qui va remettre en norme mon tableau électrique, ou est ce que c’est le rôle de EDF de mettre en place le piquet de terre jusqu’au tableau?
    Merci

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      C’est à l’électricien de mettre à la terre votre installation électrique et de poser un piquet de terre. Les travaux sont à votre charge. En revanche l’installation d’un compteur électrique Linky et du disjoncteur d’abonné sont réalisés par Enedis.

      J’en profite pour vous indiquer qu’IZI by EDF est compétent pour refaire à neuf votre électricité et mettre votre installation aux normes. N’hésitez pas à consulter notre site et à prendre contact avec un conseiller pour estimer vos travaux.

      Bonne journée !