Quel prix pour une mise à la terre ?
Mise à la terre

Quel prix pour une mise à la terre ?

Lecture en 3 min

Publié le 31 Août 2022

Dans le cadre de travaux de rénovation comme dans le cadre d’une construction neuve, la mise à la terre est indispensable pour sécuriser votre installation électrique. Vous occupez un logement ancien dans lequel la mise à la terre n’a jamais été faite ? Qui peut faire une mise à la terre ? Combien ça coûte ? Le point avec IZI by EDF !

Rappel : qu’est-ce que la mise à la terre ?

La mise à la terre permet d’évacuer tout surplus d’électricité dans la terre et d’éviter les risques d’électrisation et d’électrocution. Concrètement, en cas de fuite du courant électrique, la prise de terre dévie l’énergie vers la terre. Un dispositif différentiel associé au tableau électrique coupe alors automatiquement l’alimentation électrique pour protéger à la fois les appareils branchés et les personnes.

Régie par la norme NF C 15-100, la mise à la terre doit protéger l’installation électrique du logement. Elle est obligatoire pour tout logement neuf et vivement recommandée pour tout projet de rénovation électrique. Dans certains cas, notamment lorsque la sécurité des habitants est compromise, elle est imposée au propriétaire devant répondre aux critères de décence de la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain).

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Quel est le prix d’une mise à la terre pour une maison et un appartement ?

Pour un logement sans terre (par exemple une construction neuve, ou un logement très ancien jamais rénové), une mise à la terre réalisée par un professionnel coûte :

  • Entre 500 € et 1 000 € TTC pour une maison
  • Entre 300 € et 500 € TTC pour un appartement

Le prix varie d’une technique à l’autre, de la complexité de l’opération et des tarifs de l’électricien, auteur des travaux.

Mais généralement, la plupart des logements sont équipés d’au moins une prise de terre. On parle alors davantage de rénovation ou de mise en conformité de la prise de terre. Dans ce cas, comptez entre 250 et 500 € TTC, matériel et main-d’œuvre comprise. Ce type de chantier peut comprendre le remplacement des connectiques (regard, barrette, borne de terre…), le fonçage d’un nouveau piquet de terre en acier galvanisé et les opérations de raccordement.

tracteur terrain travaux maison

Comment faire une mise à la terre ?

Côté installation, trois techniques de mise à la terre sont disponibles. Le choix de la méthode dépend principalement du logement (projet de construction, de rénovation, maison ou appartement).

Le piquet vertical

Cette méthode est idéale pour les projets de rénovation électrique, car relativement simple à mettre en œuvre pour les électriciens aguerris. C’est même de loin la meilleure méthode pour le bâti existant.

Un ou plusieurs piquets verticaux en acier sont enterrés à au moins 2 mètres de profondeur. Ils sont raccordés à la borne neutre à l’aide d’une tresse de cuivre. Une protection contre la corrosion et un regard de visite sont installés. Le piquet de terre est relié à une tresse de cuivre 25 mm² et une barrette de terre jusqu’au tableau électrique du logement.

La boucle à fond de fouille

Cette méthode est privilégiée lors de construction de logements neufs, au moment de poser les fondations d’une maison ou d’un immeuble d’habitation. Un câble de cuivre nu de 25 mm² est enfoui et forme une boucle souterraine autour du bâti. La tresse de cuivre rejoint en extérieur une barrette de terre jusqu’au tableau de répartition du logement.

Le conducteur en tranchée

Cette technique est utilisée au moment de bâtir les fondations d’une maison et de poser les canalisations du logement.

Le câble de terre est à cette fois-ci enterré à 1 m de profondeur. Le conducteur en tranchée réservée à la mise à la terre est strictement séparé des canalisations d’eau, d’électricité et de gaz de 20 cm minimum. Une borne de mesure fait la jonction entre le câble de terre et la borne de terre du tableau électrique.

Mise à la terre et mise aux normes : combien coûte-t-il de refaire toute l’électricité ?

Dans le cadre de travaux de rénovation électrique, on peut estimer qu’une mise aux normes de l’installation électrique ne se fait pas sans mise à la terre. Le budget global s’élève entre 70 et 110 € TTC le m².

Pour que vos circuits soient raccordés à la terre dans votre maison, prévoir :

  • Remplacer le tableau électrique afin de respecter la norme NF C 15-100
  • Tirer le fil de terre sur tous les circuits
  • Changer les appareillages mis à la terre (on pense notamment aux prises de courant 2P+T)

Pour un chiffrage et un devis plus précis, rapprochez-vous des experts IZI by EDF !

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.