Mise en sécurité et mise en conformité : quelles différences ?
Règlementation & normes électriques

Mise en sécurité et mise en conformité : quelles différences ?

Lecture en 4 min

Publié le 26 Mars 2021

-

Lorsqu’on aborde la question de l’installation électrique : la sécurité se pose comme une évidence. En effet, le rôle de tout réseau électrique est d’alimenter en courant pour un usage quotidien sans risque. Ainsi, de nombreuses normes régissent l’installation de tout circuit électrique. C’est pourquoi il est indispensable de faire vérifier son installation électrique. Pour cela deux opérations distinctes mais complémentaires sont recommandées : la mise en sécurité et la mise en conformité. Quelle est la différence ? Dans cet article, IZI by EDF vous aide à y voir plus clair !

Une installation électrique sans risque, c’est quoi ?

L’installation électrique, appelée également réseau électrique domestique, désigne l’ensemble des circuits qui assure le bon fonctionnement de votre logement. Une installation électrique classique se compose de différents éléments connectés entre eux :

  • Compteur de consommation
  • Tableau général de répartition (disjoncteur réseau, interrupteurs différentiels, disjoncteurs, fusibles, prise de terre…)
  • Distribution et câbles d’alimentation électriques
  • Coffret de communication
  • Prises électriques, points lumineux et interrupteurs

Une installation électrique mal réalisée, trop ancienne, vétuste ou non adaptée, c’est autant de risques potentiels pour vos biens, votre logement ou pour vous-même. Il est donc indispensable de procéder à la mise en sécurité ou à la mise en conformité de l’électricité.

Besoin d’un coup de main ? Faites appel aux électriciens qualifiés du réseau IZI by EDF pour un diagnostic complet et la mise en sécurité de votre installation électrique (tableau, distribution, interrupteurs, prises de courant, points lumineux…).

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Mise en sécurité versus mise en conformité : les différences

Bien souvent, la mise en sécurité et la mise en conformité électrique sont confondus. Pourtant, il s’agit bien de deux opérations différentes.

Mise en sécurité : définition

La mise en sécurité correspond au premier stade de vérification d’une installation électrique. L’objectif est de limiter les risques pour les occupants. La mise en sécurité protège votre installation des risques d’incendies ou d’électrisation.

Concrètement la mise en sécurité indique les obligations minimales pour un réseau électrique sans danger majeur. La mise en sécurité conserve les circuits électriques existants et les adapte aux exigences de la norme électrique française en vigueur, la NF C 15-100. Mais pour aller plus loin en matière de sécurité, la mise en conformité est vivement conseillé.

Qu’est-ce qu’une mise en conformité ? Définition

Qu’est-ce qu’une mise en conformité ? Appelée aussi mise aux normes électriques, la mise en conformité consiste à rénover l’installation électrique existante et à refaire à neuf l’électricité d’un logement, selon la norme NF C 15-100. Elle est obligatoire pour tout projet de construction ou d’agrandissement d’un logement existant.

Les travaux préconisés pour la mise en conformité d’un logement sont les suivants :

  • Remplacement de la distribution et des câblages électriques
  • Installation d’un minima de points lumineux, d’interrupteurs et de prises électriques par type de pièce
  • Pose d’un nouveau tableau électrique et d’une gaine technique de logement (GTL)
  • Installation d’une protection différentielle et de protections pour chaque circuit électrique
  • Installation d’une liaison équipotentielle (mise à la terre)
  • Pose d’un coffret de communication et de prises RJ45…

Pour faire simple, la mise en sécurité est obligatoire pour toute installation électrique. Elle n’est en revanche pas suffisante pour garantir un réseau 100 % fonctionnel et sûr. La mise en conformité (ou mise aux normes) va, elle, plus loin et s’appuie sur la norme NFC 15-100 pour sécuriser intégralement votre tableau et votre distribution électrique.

electricien repare tableau electrique

Mise en sécurité ou mise en conformité : des critères différents mais complémentaires

La mise en conformité exige un niveau de contrôle supérieur à la mise en sécurité. Voici les principaux critères relatifs à ces deux interventions.

Les critères de la mise en sécurité

Le Consuel, Comité National pour la Sécurité des Usages de l’Electricité (seule autorité compétente à délivrer l’attestation de conformité électrique) définit la mise en sécurité autour de 6 exigences techniques minimales à respecter :

  • Dispositif de coupure générale d’urgence facile d’accès
  • Dispositif différentiel 30mA (protection contre les fuites de courant) raccordé à la mise à la terre
  • Disjoncteurs ou fusibles adaptés sur chaque circuit
  • Application des règles liées à l’alimentation électrique pour les salles d’eau (respect des dimensions de volumes et liaison équipotentielle pour la mise à la terre)
  • Absence de matériel ou de composant vétuste
  • Conducteurs protégés (gaines et câbles appropriés)

Ainsi, la mise en sécurité correspond à une mise à jour de votre réseau électrique.

Mise aux normes électriques : un cahier des charges plus complet

Les critères de mise en conformité sont plus complets. La mise en conformité électrique impose de suivre l’ensemble des obligations légales détaillées dans la norme NF C 15 -100. Les points non conformes (raccordements vétustes au tableau, prises défaillantes ou insuffisantes…) doivent faire l’objet d’un remplacement.

Attention, l’application et le respect des normes est un travail d’expert ! La réglementation régissant les installations électriques d’un logement évolue régulièrement. La norme NF C 15-100 fait notamment référence à des notions techniques et complexes.

De la même manière, il est fortement conseillé de faire contrôler son réseau tous les 10 ans par un électricien professionnel. Les experts du réseau IZI by EDF, certifiés Qualifelec, sont habilités à réaliser la vérification de votre installation électrique, sa mise en sécurité ou sa mise en conformité.

Installation dans un appartement ou une maison : quelles vérifications électriques faire ?

Sur le point d’emménager dans un nouvel appartement ou une nouvelle maison ? Pas avant d’avoir contrôlé votre installation électrique ! Pour des conseils personnalisés sur le choix d’une mise en sécurité ou d’une mise aux normes, faites appel à notre réseau IZI by EDF. Nos experts vous orienteront sur le type de travaux à engager.

Vous souhaitez vendre ou rénover intégralement votre logement ? Une mise en sécurité (et de surcroît, une mise aux normes) permettent de donner de la valeur lors de la vente d’un bien immobilier, mais ne sont pas obligatoires. Si l’installation électrique de votre logement a plus de 15 ans, vous avez en revanche l’obligation d’effectuer un diagnostic électrique. C’est également le cas pour la location d’un bien immobilier.

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

4 commentaires

  • jeremy says:

    bonjour
    Dans le cadre de la rénovation d’un logement l’electricien m’a remplacé le tableau electrique avec coupure generale et différentiel en 63A.
    le diagnostiqueur a repéré deux anomalies concernant des PC 2 poles non reliées à la terre.
    Y a t il une obligation d’avoir toutes les PC relies à la terre sachant que ces prises étaient existantes et que l’appareillage est en 2 poles.
    Il y a une prise dans un couloir et une dans la sdb.
    merci.

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      La mise à la terre est obligatoire pour les logements neufs depuis 1969 (pièces d’eau uniquement, notamment la salle de bain) et depuis 1991 pour les logements dans leur globalité (pièces d’eau et pièces sèches). Si votre logement a été construit avant 1969, l’installation de prises de courant reliées à la terre dans la salle de bain n’était donc pas obligatoire au moment de la construction. Vous pouvez appliquer le même raisonnement pour la mise à la terre des pièces sèches en 1991 selon la norme NF C 15-100.
      Si donc le logement est ancien, vous n’avez pas d’obligation d’installer des prises de terre (bien que cela soit recommandé).

      Je vous invite à consulter cet article pour comprendre les contours de la réglementation.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF

  • Malek says:

    Bonjour,
    Mon compteur est en partie commune (dans un immeuble parisien de type haussmannien),
    dans le cadre de la réfection de la colonne montante électrique, il nous est imposé le déplacement des compteurs en parties privatives (dans les appartements),
    Est-ce normal de ne pas pouvoir reposer les compteurs EDF la ou ils étaient, à savoir, en parties communes,

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      J’imagine que votre “compteur EDF” désigne en réalité le compteur Enedis.

      IZI by EDF n’a aucune expertise sur les compteurs électriques qui sont la propriété d’Enedis. Les compteurs obéissent à la norme NF C 14-100 qui réglemente les installations de branchement entre le point de raccordement au réseau et le point de livraison.

      Vous pouvez donc prendre contact avec Enedis pour connaître les contours de la norme et savoir s’il y a obligation à installer les compteurs Linky dans les parties privatives (et non plus dans les parties communes).

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !