Installation, remplacement de disjoncteur électrique
Installation, remplacement de disjoncteur électrique

Installation, remplacement de disjoncteur électrique

Nous fournissons le matériel choisi par vos soins

Nous faisons intervenir un artisan de notre réseau

Comment fonctionne notre service ?

1

Racontez-nous

Décrivez-nous votre besoin en quelques clics

2

Estimation gratuite

Obtenez une estimation gratuite en ligne

3

Prenez rendez-vous

Choisissez un créneau horaire, IZI by EDF trouve l'artisan disponible pour vous

4

On s'occupe de tout

Un artisan qualifié de notre réseau se déplace chez vous pour l'intervention

À propos de l'offre

Les disjoncteurs divisionnaires sont des composants majeurs de votre tableau électrique. Leur installation est réglementée par la norme électrique NF C 15-100. Dans quels cas faut-il remplacer un disjoncteur et comment le faire dans les meilleures conditions ? IZI by EDF vous explique tout !

  • Infos générales
  • Nos Engagements
  • Descriptif
  • Avis

Installation, remplacement de disjoncteur électrique par un artisan

Nos engagements pour une expérience travaux réussis

check

Prix justes

Nos prix sont justes, détaillés et fermes pour la prestation convenue comprenant : main d'oeuvre, fournitures, matériaux (...)

check

Artisans locaux

Notre réseau est constitué d'artisans et professionnels locaux, rigoureusement sélectionnés et suivis dans la durée.

check

Jamais seul(e)

Vous n’êtes jamais seul(e) : nos conseillers IZI by EDF vous accompagnent. Tous basés en France, ils facilitent vos échangent (...)

check

Travaux réussis

Les travaux réalisés par notre réseau sont, selon leurs natures, couverts par les garanties de parfait achèvement (...)

Tout savoir sur le remplacement de disjoncteur

Qu’est-ce qu’un disjoncteur divisionnaire ?

Principe de fonctionnement d’un disjoncteur

Un disjoncteur divisionnaire sert à protéger une installation électrique. Il assure une fonction de protection des biens (prises électriques, luminaires, appareils électroménagers, etc.) qui sont placés sous le disjoncteur.

Son rôle est donc de détecter :

  • Les court-circuits (augmentation brutale du courant qui le traverse) ;
  • Les surcharges (intensité électrique supérieure à la normale).

En cas de court-circuit ou de surcharge, le disjoncteur divisionnaire coupe le passage du courant. Ainsi, il isole électriquement tous les récepteurs placés en aval.

Autrefois, cette fonction était assurée par les fusibles. Mais à la différence du disjoncteur, le fusible ne peut pas être réarmé ; une fois qu’il a détecté un incident, il doit être remplacé. Dans le cadre de travaux d’électricité, il est aujourd’hui très courant de remplacer un fusible par un disjoncteur.

En l’absence de disjoncteurs adaptés sur une installation, il existe donc des risques de détérioration des matériels électriques mais aussi des risques d’incidents plus graves comme des incendies. Le remplacement d’un disjoncteur défectueux est donc capital pour assurer votre sécurité.

Caractéristiques principales d’un disjoncteur

Emplacement

Le disjoncteur divisionnaire est placé dans le tableau électrique. Sa hauteur est réglementée par la norme NF C 15-100 :

  • Entre 0,50 m et 1,80 m de hauteur si le coffret électrique est muni d’une porte.
  • Entre 0,90 m et 1,80 m de hauteur s’il n’y a pas de porte.

Ampérage

L’ampérage d’un disjoncteur désigne l’intensité électrique maximale qu’il peut supporter. C’est un critère de choix majeur en cas d’installation ou de changement de disjoncteur. L’intensité maximale doit être adaptée au circuit qui doit être protégé.

Les ampérages les plus courants sont les suivants :

  • Disjoncteur 10A pour l’éclairage. Les équipements doivent être reliés par un câble de section 1,5 mm² minimum.
  • Disjoncteur 16A pour des circuits d’éclairage et de prises électriques (8 maximum) ou des volets roulants (avec câbles de section 1,5 mm² minimum).
  • Disjoncteur 20A pour des circuits de prises électriques spécialisées (6 maximum), d’électroménager ou de chauffage (avec câbles de section 2,5 mm² minimum).
  • Disjoncteur 32A pour des circuits de chauffage (avec câbles de section 6 mm² minimum).

Lors du remplacement d’un disjoncteur, il est important de considérer la section des câbles du circuit en question. Avec des câbles de 1,5 mm², il est possible de remplacer un disjoncteur 10A par 16A. En revanche, avant de remplacer un disjoncteur 16A par un 20A, il faudra s’assurer que le circuit est bien relié en 2,5 mm².

Pourquoi remplacer un disjoncteur ?

Dans quels cas faut-il changer un disjoncteur divisionnaire ? Il existe plusieurs situations possibles.

  • L’installation électrique est ancienne et les matériels sont vétustes ou obsolètes.
  • Vous installez un nouveau matériel électrique. Pour cela vous devez créer un nouveau circuit électrique et le protéger par un disjoncteur si le tableau n’en possède pas.
  • Vous avez un disjoncteur qui saute.
    Il peut y avoir deux raisons à cela :
    C’est une coupure de courant générale dans tout votre quartier.
    C’est une coupure de courant individuelle qui ne touche que votre logement.

Si le disjoncteur général a sauté, c’est que le problème se situe dans votre logement. Cela peut par exemple venir de :

  • Une surtension électrique due à un trop grand nombre d’appareils fonctionnant en même temps.
  • Un abonnement électrique trop faible par rapport à votre consommation électrique.
  • Un court-circuit.
  • Un défaut à la terre.
  • Un défaut du disjoncteur lui-même.

Attention, des précautions s’imposent si vous envisagez d’intervenir sur votre installation électrique. Avant toute manipulation de composants électriques susceptibles d’être défaillants, prenez soin de couper le disjoncteur principal pour mettre le circuit hors tension. Si vous n’êtes pas à l’aise dans le domaine, mieux vaut faire appel à un professionnel.

Les étapes de remplacement d’un disjoncteur

Les artisans du réseau IZI by EDF savent parfaitement comment changer un disjoncteur dans les règles de l’art. Pour remplacer un disjoncteur, il faut notamment suivre les étapes suivantes :

  • Mettre le tableau électrique hors tension.
  • Démonter le rail DIN.
  • Changer le disjoncteur.
  • Remonter et ajuster les peignes neutre et phase si nécessaire.
  • Remettre le réseau sous tension.

Notez qu’il sera peut-être nécessaire de rajouter des disjoncteurs si plusieurs lignes sont branchées sur un même disjoncteur. Les travaux sont uniquement possibles s’il y a suffisamment de place dans le tableau électrique pour effectuer le remplacement. À défaut, il faudra peut-être envisager de remplacer le tableau électrique.

Pourquoi faire appel aux services IZI by EDF ?

IZI by EDF est à votre disposition pour tous vos travaux de rénovation intérieure et de dépannage électricité. Les artisans de notre réseau ont été soigneusement sélectionnés pour leurs compétences et leur professionnalisme.

Vous avez ainsi l’assurance de bénéficier du savoir-faire d’un artisan qualifié et certifié à un prix juste. Il ne manquera pas de prendre toutes les précautions nécessaires avant et pendant les travaux :

  • Respect des normes de sécurité (NF C 15-100).
  • Vérification de la faisabilité du projet (dimensions, hauteurs, etc.).
  • Respect des réglementations.

Ce qui est inclus dans l’offre : Remplacement d’un disjoncteur

Avec IZI by EDF, vous profitez d’un service clé en main. Notre offre de remplacement de disjoncteur comprend :

  • La pose de l’équipement et l’éventuelle dépose.
  • La main d’oeuvre
  • Le déplacement de l’artisan
  • Le matériel
  • Un suivi personnalisé tout au long de votre projet.

Combien coûte le remplacement d’un disjoncteur ?
Le coût pour changer un disjoncteur de tableau électrique n’est pas fixe. Les tarifs peuvent différer en fonction de la zone géographique, de la difficulté du chantier et du niveau de gamme des équipements.

Pour remplacer un disjoncteur Schneider Electric 10A en région parisienne, comptez environ 80 euros HT. Gardez cependant en tête qu’il s’agit d’un tarif indicatif qui ne saurait représenter une valeur de référence. Un devis est indispensable pour obtenir un prix fiable pour remplacer un disjoncteur divisionnaire.
Les pris sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent différer en fonction de la zone géographique, de la difficulté du chantier et du niveau de gamme des matériels.

Les questions que vous vous posez sur le remplacement d'un disjoncteur

Le disjoncteur de branchement est aussi appelé disjoncteur d’abonné, disjoncteur général ou disjoncteur EDF. Il est situé dans la Gaine Technique du Logement (GTL). Pour rappel, la GTL comporte 3 parties essentielles : Le disjoncteur de branchement ; Le tableau électrique ; Le coffret de communication. Le disjoncteur de branchement est donc placé en amont du tableau électrique et sert à protéger l’ensemble de votre installation électrique domestique. Dans les logements anciens, il peut s’agir d’un disjoncteur triphasé.

Un disjoncteur différentiel cumule les fonctions d’un disjoncteur divisionnaire et d’un interrupteur différentiel en un seul module électrique. Ainsi, il sert à la fois à la protection des biens et des personnes. Un disjoncteur différentiel coûte nettement plus cher qu’un interrupteur différentiel combiné à un disjoncteur divisionnaire. Il est donc à réserver à des situations bien spécifiques, notamment dans le tertiaire.

Un disjoncteur qui saute joue son rôle de protection, cela ne signifie pas forcément qu’il est en panne. Toutefois, si le problème persiste de façon régulière, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Celui-ci pourra vérifier votre installation électrique et changer le disjoncteur divisionnaire s’il est défaillant ou inadapté à vos besoins.

Avis d’utilisateurs

Note moyenne

4,38

sur 13485 avis clients
67,32%
19,24%
6,03%
3,94%
3,20%

Avis utilisateur

C'est génial votre concept. Bravo !

Avis utilisateur

Je voulais juste vous dire que Samuel est vraiment top ! Merci de votre réactivité.

"super !"

un service parfait ! je recommande !!