Que faire en cas de panne électrique ?

Partager sur

panne-electricite

Les pannes d’électricité prennent toujours au dépourvu. Sous l’effet de la surprise, pas toujours facile de savoir comment réagir, quels appareils aller vérifier et quel interlocuteur contacter. Voici toutes les informations nécessaires pour gérer une coupure de courant sans se mettre en danger.

Panne locale ou panne généralisée ?

L’obscurité envahit soudainement votre logement et un calme plat s’est installé chez vous. Pas de doute, vous êtes face à une panne d’électricité ! La première chose à faire dans cette situation est d’identifier le type de panne auquel vous avez affaire. Pour ce faire, vous devez déterminer l’origine de la panne. Il existe deux possibilités :

  • Soit une panne locale, propre à votre logement ;
  • Soit une panne généralisée, qui ne touche pas uniquement votre logement, mais aussi votre quartier.

Qu’est-ce qu’une panne locale ?

Une panne locale est une panne qui n’affecte que votre logement. Le problème à l’origine de la coupure d’électricité provient donc de chez vous, de vos installations spécifiques. Comment savoir si l’on fait face à une panne locale ? Tout simplement en allant voir son tableau électrique. Si le disjoncteur a sauté et qu’il est en position « arrêt » (ou position « O »), vous pouvez en être certain : la panne est locale. Dans le cas d’une panne locale, vous pouvez essayer de relancer le courant vous-même.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer une panne locale. Les plus fréquents sont les suivants :

  • Une surcharge électrique, due à l’utilisation de trop d’appareils électriques en même temps. Les appareils électroménagers comme les réfrigérateurs, congélateurs, machines à laver, sèche-linge etc. consomment beaucoup d’énergie ;
  • Un court-circuit, causé soit par un appareil électrique défectueux (prise de courant, disjoncteur, équipement), soit par un défaut d’isolement.

Qu’est-ce qu’une panne généralisée ?

Une panne généralisée est une panne qui affecte plusieurs logements et habitations à la fois, dans un ou plusieurs quartiers. Le problème à l’origine de la coupure d’électricité provient des installations électriques du réseau ou d’intempéries (orage, foudre, grêle, inondation, séisme, coulée de boue, avalanche…).

Comment savoir si l’on fait face à une panne généralisée ? On peut tout simplement sortir dans la rue. Si l’électricité est coupée dans le quartier, vous vous en rendrez compte en discutant avec vos voisins ou en voyant si les lampadaires et habitations sont éclairés de nuit. Pour avoir confirmation, on peut aussi aller voir son tableau électrique. Si le disjoncteur n’a pas sauté et est en position « marche » (ou position « I »), alors la panne est généralisée. Dans le cas d’une panne généralisée, vous ne pouvez pas relancer le courant vous-même et devez attendre l’intervention du gestionnaire de réseau de l’électricité, Enedis.

Panne électrique : la marche à suivre

Lorsqu’une panne électrique survient chez vous, la démarche à suivre et les personnes à contacter diffèrent selon la situation. Si la panne est locale, vous pourrez intervenir vous-même, tandis que si la panne est généralisée, c’est le gestionnaire de réseau qui interviendra.

Que faire en cas de panne électrique locale ?

La panne électrique ne concerne que votre logement : il s’agit donc d’une panne locale. Dans ce cas de figure, vous pouvez tenter de rétablir le courant vous-même. Comment procéder ? Le plus souvent, il suffit de remettre le disjoncteur en position « marche » (ou position « I »). Si le courant revient, vous avez réglé le problème.

Si le courant ne revient pas et que le disjoncteur rebascule en position « arrêt » (ou position « O »), le problème peut être dû à une surcharge électrique ou à un court-circuit. En cas de surcharge, arrêtez un ou plusieurs appareils électriques qui fonctionnaient au moment où a commencé la panne. Cela fera descendre la tension électrique et le courant peut revenir. En cas de court-circuit, il faut vérifier les différents fusibles – ou disjoncteurs divisionnaires – pour voir si l’un d’entre eux est défectueux. Toutefois, dans cette situation, mieux vaut appeler un électricien en cas de doute. Si c’est le disjoncteur ou une prise qui sont défectueux, il faudra là aussi faire appel à un électricien.

Dépannage électrique guide

Dépannage électricité

Que faire en cas de panne électrique généralisée ?

La panne électrique concerne d’autres logements : il s’agit donc d’une panne généralisée. Dans ce cas de figure, une perturbation est en cours sur le réseau. C’est donc au responsable du réseau d’électricité de gérer la panne, à savoir Enedis. La seule chose à faire : prendre son mal en patience et attendre ! Ne touchez pas à vos installations électriques : s’il y a une opération spécifique à faire, Enedis vous préviendra ou interviendra chez vous.

Dans la grande majorité des cas, Enedis sait gérer ces coupures très rapidement et l’électricité revient chez vous dans un délai rapide. Inutile de contacter qui que ce soit : Enedis détecte lui-même les pannes. Toutefois, si la panne se poursuit au bout de 15 minutes et que vous n’avez aucune information, vous pouvez contacter Enedis pour en savoir plus, au 09 72 67 50 XX (le chiffre XX correspondant au numéro de votre département, appel gratuit depuis un poste fixe).

Avoir des informations en temps réel

Bon à savoir : Enedis a développé une application spécifique, intitulée « Enedis à mes côtés », pour avertir les usagers en cas de coupures de courant. Un outil particulièrement utile pour être informé – et souvent rassuré – en temps réel lorsque survient ce type d’événement.

Panne d’électricité : les réflexes à avoir

Une panne électrique peut entraîner des situations dangereuses. Il est donc impératif d’être vigilant si une coupure survient chez vous et d’avoir les bons réflexes pour vous protéger vous ainsi que les membres de votre foyer.

Quels sont les gestes de sécurité à respecter ?

  • S’éclairer à l’aide de lampes de poche, et non de bougies, pour limiter le risque d’incendie ;
  • En cas de panne locale, si le disjoncteur ne se remet pas en marche après une tentative, ne tentez aucune autre opération si vous ne vous y connaissez pas en électricité et contactez un spécialiste ;
  • En cas de panne généralisée, ne touchez pas aux installations électriques. Le disjoncteur est toujours en marche et l’électricité peut revenir à tout moment ;
  • En cas de panne généralisée, dans la rue, ne touchez pas les fils à terre, ne touchez pas d’objets en contact avec les lignes électriques et respectez les zones de danger balisées ;
  • En cas de panne généralisée, évitez au maximum de prendre le volant : les feux de circulation seront probablement à l’arrêt dans certains quartiers.

Comment éviter les pannes d’électricité ?

Le propre des coupures électriques est qu’elles ne préviennent pas : impossible donc de savoir si une panne va arriver. Toutefois, en étant vigilant sur la sécurité de ses installations et sur sa consommation, on peut déjà essayer de réduire le risque de subir une panne locale. Voici quelques bons réflexes à adopter pour tenter d’éviter les pannes électriques.

Des installations conformes

La sécurité de vos appareils électriques est la clé pour réduire le risque de panne. Veillez à être équipé d’installations récentes ou bien entretenues. La vétusté des installations est en effet un risque : fils dénudés, prises défectueuses ou décollées du mur sont des exemples typiques qui vous mettent en danger. Les installations électriques doivent être conformes à la norme NFC 15-100.

A vérifier en priorité :

  • L’accès au tableau électrique est facile et dégagé ;
  • Chaque circuit est protégé par des fusibles ou des disjoncteurs divisionnaires ;
  • Un dispositif spécial est prévu pour la salle de bain, la pièce où le risque d’électrocution est le plus fort ;
  • Les fils électriques doivent être protégés par des conduits isolants ;
  • Les prises sont bien encastrées dans les murs.

En cas de doute sur la conformité ou la sécurité de votre installation électrique, faites appel à un électricien.

De bonnes habitudes de consommation

Pour éviter les pannes électriques, il est également important de surveiller votre consommation électrique et le bon fonctionnement de vos appareils.

Quelques conseils pour y parvenir :

  • N’utilisez que des appareils électriques conformes aux normes ;
  • Conservez un nombre de branchements raisonnable sur une même prise ou un même circuit pour éviter les surcharges ;
  • Pour les multiprises, faites attention à ce que la somme des puissances des appareils (en watts, ou W) que vous branchez ne dépasse pas les capacités indiquées ;
  • Evitez de faire tourner trop d’appareils en même temps, surtout les appareils les plus gourmands en énergie ;
  • Protégez vos appareils les plus sensibles avec un système d’alimentation de secours ;
  • Débranchez les appareils électriques lorsque vous n’êtes pas chez vous ou lorsque vous ne les utilisez pas. Ne laissez branchés que les appareils qui ne peuvent plus fonctionner sans courant électrique, comme le réfrigérateur ;
  • Ne mettez jamais une source d’électricité en contact avec une source d’eau.

Les autres cas de coupure d’électricité

Lorsqu’elles sont locales, les pannes d’électricité s’expliquent la plupart du temps par des cas de surtensions ou d’appareils défectueux et peuvent être réglées par une simple remise en route du système ou par l’intervention d’un électricien spécialiste. Toutefois, il existe aussi des cas de pannes locales qui s’expliquent pour d’autres raisons : en cas de déménagement, de retard de paiement ou de coupure Linky.

Coupure en cas de déménagement

Vous venez d’emménager dans un nouveau logement et l’électricité a été coupée ? La raison est simple : le fournisseur d’électricité vient très certainement de mettre fin à l’abonnement du précédent occupant du logement. Lorsque vous emménagez dans un logement, vous devez impérativement souscrire un nouveau contrat et ne pouvez pas reprendre le contrat du précédent occupant. Pour être à nouveau fourni en électricité, la seule solution est donc de contacter le fournisseur de votre choix au plus vite et de souscrire un abonnement.

Coupure en cas de retard de paiement

En cas de retard de paiement de vos factures, votre fournisseur d’électricité a le droit de faire couper l’électricité chez vous. Dans ce cas de figure, contactez au plus vite votre fournisseur d’électricité pour trouver une solution avec lui. A savoir : les fournisseurs d’électricité ne peuvent pas faire couper l’électricité chez des particuliers durant la trêve hivernale, qui court du 1er novembre au 31 mars. En revanche, durant cette période, ils sont autorisés à procéder à des réductions de puissance.

Coupure de courant Linky

Les personnes équipées d’un compteur communiquant Linky peuvent aussi faire face à des coupures électriques lorsqu’elles dépassent la puissance souscrite dans leur contrat (indiquée en kVa). Pour rétablir le courant dans ce cas, il suffit d’appuyer deux fois sur le bouton « + » ou de mettre le disjoncteur en position « arrêt » puis en position « marche ».

Coupure d’électricité : FAQ

Faut-il appeler son fournisseur d’électricité ?

Tout dépend de la situation. S’il s’agit d’une panne générale, inutile d’appeler votre fournisseur d’électricité. Seul Enedis est à même de gérer la situation et votre fournisseur ne pourra pas vous renseigner sur la situation. S’il s’agit d’une panne locale, votre fournisseur peut éventuellement vous rediriger vers un électricien. Si jamais des pannes surviennent fréquemment, la puissance électrique de votre contrat n’est peut-être pas suffisante. Dans ce cas, vous pouvez contacter votre fournisseur pour la modifier, mais cette opération a un coût.

Et si la panne concerne l’immeuble ?

Si la panne concerne l’immeuble, le problème vient très certainement de l’installation électrique de l’immeuble. Dans ce cas, c’est le syndic de copropriété qui doit contacter un électricien pour régler le problème.

Peut-on être indemnisé ?

Une panne électrique peut abîmer certains appareils électriques ou faire perdre des denrées alimentaires (réfrigérateur, congélateur…).

Si la panne électrique est locale ou qu’elle est générale mais a duré moins de 5 heures, vous ne pouvez pas être indemnisé. En revanche, si la panne électrique est générale, qu’elle est due à une défaillance du réseau de distribution et qu’elle a duré plus de 5 heures, vous pouvez recevoir une indemnisation d’Enedis. L’indemnisation correspond à une somme forfaitaire de 2€ HT par kVa de puissance souscrite et par tranche de 5 heures de coupures consécutives. La somme forfaitaire est automatiquement versée par Enedis au fournisseur d’électricité, qui la reporte ensuite sur la prochaine facture d’énergie.

Publié le 9 Décembre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.