Sous-compteur électrique : pour quoi faire et comment l’installer ?

Sous compteur
Partager

Vous aimeriez savoir combien d’électricité est consommée dans une partie précise de votre logement ? Ou vous voulez connaître la performance de votre système de chauffage ? Vous pouvez obtenir ces informations en installant un sous-compteur électrique. À quoi sert ce matériel et comment l’installer ? Découvrez l’essentiel à connaître sur le sous-compteur électrique avec IZI by EDF.

Sous-compteur électrique : à quoi ça sert ?

Toute installation électrique comporte un compteur électrique. Comme son nom l’indique, le compteur permet de mesurer la quantité d’électricité consommée dans l’ensemble de votre habitation.

Le sous-compteur est un dispositif complémentaire qui vous permet d’avoir un comptage plus détaillé. Il est parfois appelé sous-compteur électrique divisionnaire. L’idée est de mesurer l’électricité consommée par une partie de votre logement.

Le sous-compteur dispose généralement d’un affichage digital qui facilite grandement la lecture. En plus de la consommation d’électricité en kWh, il peut aussi vous informer sur les tarifs du kWh ou la tension.

Dans quels cas installer un sous-compteur électrique ?

L’installation d’un sous-compteur électrique n’est pas obligatoire. Toutefois, elle présente des avantages dans certaines situations.

Pour comprendre et optimiser sa consommation

Installer un sous-compteur de consommation électrique vous permet de connaître précisément la consommation de certains de vos équipements. Par exemple, vous pouvez isoler vos circuits d’éclairage ou de chauffage. Les informations recueillies vous permettent ensuite d’adapter vos habitudes afin de faire des économies d’énergie. Par exemple, cela peut vous conduire à changer d’équipements ou à installer de nouveaux modules comme un contacteur jour nuit.

Pour partager les frais

Avec un sous-compteur de copropriété, vous pouvez également savoir quelle est la consommation électrique d’une partie de votre habitation. Vous pouvez par exemple diviser votre maison par étage ou par zone d’habitation. Cela peut être utile si vous partagez votre maison avec plusieurs personnes et souhaitez partager les frais d’électricité entre les différents habitants.

Pour louer une partie du logement

Il est courant de trouver un sous-compteur électrique en location meublée. En effet, cela vous permet de connaître les dépenses d’électricité liées à la zone que vous louez.

Attention : la législation sur la refacturation d’énergie est stricte. Il convient donc d’être prudent quant à l’utilisation d’un sous-compteur dans le cadre d’une location afin de respecter la loi. Hormis pour la location saisonnière ou temporaire, il est interdit de refacturer une partie de votre facture à votre locataire. Néanmoins, dans le cas d’une location au régime de charges forfaitaires, le sous-compteur vous informe sur la consommation moyenne de votre locataire et vous aide à fixer le montant des charges mensuelles.

Les différents types de sous-compteur

On peut distinguer deux types de sous-compteurs : monophasé ou triphasé.

Le sous-compteur électrique monophasé est le modèle le plus courant chez les particuliers. Il est installé directement sur le tableau électrique du foyer lorsque l’intensité du courant maximum est située entre 32A et 63A. Seul un sous-compteur électrique certifié MID (Measuring Instruments Directive) peut être installé dans un logement.

Le sous-compteur électrique triphasé convient surtout aux installations très énergivores. Il peut aussi être utile si la distance entre les équipements et le compteur est élevée. Il doit s’accompagner d’une puissance de compteur élevée.

Le type de sous-compteur choisi doit être compatible avec le compteur principal de votre installation. Avant d’installer un modèle triphasé, vérifiez que vous disposez bien d’un compteur général triphasé. Pour faire simple, un compteur triphasé comporte quatre fils. S’il n’en a que deux, il s’agit d’un compteur monophasé et vous ne pouvez pas installer de sous-compteur triphasé.

compteur

Les étapes de pose d’un sous-compteur électrique

Comme toute intervention sur le réseau électrique, le branchement d’un sous-compteur ne s’improvise pas. Pour réaliser les travaux de façon méthodique et sûre, l’électricien du réseau IZI by EDF suivra les étapes suivantes.

Les étapes préparatoires

L’artisan commencera par l’achat du sous-compteur adapté à votre projet. Il prendra également soin de consulter la notice du fabricant afin de prendre connaissance d’éventuelles spécificités ou consignes particulières du modèle.

Avant de toucher quoi que ce soit sur votre installation électrique, il ne manquera pas de couper l’alimentation générale de votre compteur. Cette mesure préventive est indispensable pour se mettre en sécurité et lui permettre de travailler sans risque d’électrisation.

Identifier l’emplacement

Le cas échéant, l’électricien devra déposer l’ancien sous-compteur qui doit être remplacé.

S’il s’agit d’un nouvel équipement, il devra identifier où le sous-compteur doit être installé dans le tableau électrique en fonction de l’usage envisagé. Selon ce que vous souhaitez mesurer, il pourra le poser en amont d’un seul ou de plusieurs circuits électriques. Le sous-compteur doit être monté dans le tableau électrique par un branchement direct modulaire sur rail DIN.

Brancher le sous-compteur électrique

Enfin, le professionnel devra suivre le plan de branchement du matériel pour l’installer. Encore une fois, le câblage dépendra de l’utilisation que vous voulez faire de votre sous-compteur. Le schéma de branchement du sous-compteur indiquera comment le raccorder correctement aux différents éléments de votre installation électrique.

Une fois installé, l’artisan n’aura plus qu’à remettre en route l’alimentation générale et à tester le bon fonctionnement de votre nouveau sous-compteur.

Pourquoi faire poser un sous-compteur par un professionnel ?

Pour un résultat optimal, la pose d’un sous-compteur doit être réalisée de façon scrupuleuse. À défaut, vous vous exposez à différents risques, notamment :

• Une installation défectueuse qui ne fonctionne pas correctement ;
• Une installation non conforme qui ne peut pas recevoir l’attestation CONSUEL et donc qui ne peut pas être mise en service ;
• Une mise en danger de votre propre sécurité pendant et après les travaux.

La grande majorité des particuliers ne disposent pas des connaissances et du matériel nécessaires pour éviter ces problèmes et travailler en sécurité. Alors pourquoi prendre des risques ? Faites plutôt appel à un professionnel qui maîtrise parfaitement le sujet. Vous gagnerez en temps, en argent et en sérénité. En cas de dysfonctionnement suite aux travaux, vous serez également couvert par les garanties légales obligatoires du professionnel.

Vous voulez profiter d’un travail de qualité pour un prix juste ? Les équipes d’IZI by EDF sont là pour vous aider à réaliser votre projet dans les meilleures conditions. Les artisans de notre réseau sont parfaitement qualifiés pour installer votre sous-compteur. Si vous le souhaitez, ces travaux peuvent très bien s’intégrer dans le cadre d’une mise aux normes de votre tableau électrique.

Contactez-nous vite pour obtenir votre devis personnalisé gratuit !

Publié le 27 juillet 2020

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *