Tableau électrique : définition & caractéristiques- IZI by EDF
Le tableau électrique, c’est quoi ?
Tableau électrique

Le tableau électrique, c’est quoi ?

Lecture en 6 min

Le tableau électrique : voilà un élément auquel on ne prête pas forcément attention, à moins de rencontrer un problème électrique à la maison, ou de réaliser des travaux de rénovation. Vous souhaitez vous familiariser avec ce coffret électrique essentiel, qui sécurise tous les circuits électriques de votre habitation ? IZI by EDF répond à l’occasion à toutes vos questions pratiques.

Définition d’un tableau électrique

Le tableau électrique, appelé aussi tableau de répartition, est le cœur ou centre névralgique de l’installation électrique de votre logement. Son rôle ? Vous protéger des risques directs et indirects avec le courant électrique, protéger vos appareils électriques et prévenir des risques d’incendies.

Le tableau électrique est facilement reconnaissable, prenant la forme d’un coffret, souvent situé à l’entrée du logement. Il peut être installé en sailli ou bien encastré dans le mur, avec ou sans porte, en aval de deux boîtiers dont il est dépendant (et avec lesquels il ne faut pas le confondre) :

👉 Le compteur électrique Linky qui délivre l’électricité à votre domicile (au point de livraison, plus précisément) et comptabilise votre consommation d’électricité (au kWh).

👉 Le disjoncteur d’abonné (ou disjoncteur général), boîtier qui permet de couper en une seule action l’électricité dans tout votre logement.

Le tableau peut dans certains cas également être associé à un coffret de communication, prévu pour améliorer la connexion Internet dans les pièces à vivre du logement.

GTL avec tableau et compteur electrique
Goulotte GTL DRIVIA 13 Premium – Legrand (avec compteur Linky, disjoncteur d’abonné, tableau électrique et coffret de communication)

Votre installation électrique est dans son jus ? Votre tableau n’a fait l’objet d’aucune rénovation électrique depuis des années ? Confiez le remplacement de votre tableau électriques aux électriciens du réseau IZI by EDF !

cta offre

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Où est installé le tableau électrique ?

Le tableau électrique doit être obligatoirement installé à l’intérieur de votre habitation. Le plus souvent, le tableau électrique est posé dans l’entrée de l’habitation, près de la porte d’entrée. Plus rarement, il peut être installé au sous-sol, dans le garage accessible et accolé au logement, ou même dans la cuisine.

Pour les logements neufs, ainsi que pour les logements faisant l’objet d’une rénovation électrique, le tableau de répartition doit être aussi posé au sein d’une colonne appelé Espace technique de logement (ETEL). L’ETEL est une zone dédiée exclusivement aux équipements électriques, qui comprend en principe :

  • Si possible, le compteur électrique Linky ;
  • Le disjoncteur général ;
  • Le tableau électrique ;
  • Le coffret de communication (permettant de se brancher sur les prises RJ45 – dites prises Ethernet).
Important !

Il est interdit d’installer un tableau électrique individuel dans le hall d’un immeuble collectif et dans toute partie commune. Le tableau de répartition doit être installé à l’intérieur du domicile, pour des raisons de sécurité – en cas de disjonction – et pratiques (accès direct).

Quelle taille doit faire le tableau électrique d’une maison ?

Les tableaux électriques présentent plusieurs tailles, définies par le nombre de rangées et le nombre de modules (un module standardisé mesure 17,5 cm). Généralement, la taille d’une rangée fait 13 ou 18 modules.

Pour choisir la taille d’un tableau électrique, il faut considérer la taille du logement à équiper. Plus l’habitation est grande, plus elle contiendra d’éléments électriques, et plus le coffret devra être grand. Voici les tailles de coffrets recommandées en fonction du type de logement :

Type de logementNombre de rangées
Studio, T1 ou T22 rangées
T3 ou T43 rangées
T5 ou plus4 rangées ou plus
L’info IZI

Un studio équipé d’un coffret 1 rangée doit être mis en conformité. Le minimum requis : un coffret deux rangées, avec 20 % d’emplacement libres, selon la norme électrique en vigueur (la NF C 15-100).

Pour des besoins spécifiques (installation d’une pompe à chaleur, d’une borne de recharge pour véhicule électrique, prises de courant supplémentaires à l’étage, etc.), un tableau divisionnaire peut être posé, en complément d’un tableau électrique principal.

Besoin d’un devis personnalisé pour l’installation d’un tableau principal aux normes ou d’un tableau divisionnaire ? Rapprochez-vous de nos conseillers en électricité IZI by EDF !

cta offre

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Les différents types de tableaux électriques

Le tableau électrique peut être de type monophasé (la majorité des logements équipés d’une puissance de compteur inférieure à 18 kVA) ou triphasé (pour les grands logements ou les établissements de type professionnel, équipés d’appareils électriques énergivores).

Vous ne savez pas reconnaître le type de votre tableau ? IZI by EDF vous donne un coup de main !

Le tableau électrique monophasé : le type le plus répandu 

Voici quelques indications pour reconnaître votre tableau monophasé :

👉 Les tableaux de répartition avec courant monophasé présentent des circuits avec deux fils conducteurs – le neutre bleu et la phase rouge/marron/noir. Démonstration à l’appui en démontant l’une des prises de courant de votre logement. Vous pourrez alors observer un fil de phase, un fil neutre et éventuellement un fil de terre (jaune et vert) si l’habitation est mise à la terre.

👉 La tension du courant monophasé est de 230 Volts (tension affichée sur le disjoncteur principal du logement : si monophasé 250 V).

👉 Les disjoncteurs différentiels placés en tête de chaque rangée sont constitués de 2 pôles, dont 1 phase.

disjoncteurs differentiels

Le tableau électrique triphasé : les cas spéciaux

Voici à présent quelques indications pour reconnaître votre tableau triphasé (cas plus exceptionnel) :

👉 Le courant triphasé se présente sous la forme de quatre fils (un fil neutre bleu, trois conducteurs de phase rouges/marrons/noirs). Au sein du tableau et de chaque prise de courant, la reproduction de ce même schéma.

👉 Le tableau triphasé permet de supporter une tension de l’ordre de 380 / 400 V (tension renseignée sur le disjoncteur d’abonné)

👉 Les disjoncteurs différentiels placés en tête de chaque rangée sont ici constitués de 4 pôles (et occupent par conséquent beaucoup plus de place que dans le cas du monophasé), dont 3 phases protégées.

À qui incombe le remplacement du tableau électrique ?

Le tableau électrique est un équipement qui fait partie intégrante de l’habitation. Cette installation privée appartient au propriétaire du logement.

Le propriétaire d’un équipement est par conséquent aussi responsable de son maintien en bon état. Pour la sécurité des occupants du logement (vous-même, votre famille ou des locataires), le tableau électrique doit être sécurisé, et de préférence conforme aux normes électriques en vigueur.

Le disjoncteur général ainsi que le compteur électrique Linky appartiennent quant à eux au gestionnaire du réseau de distribution électrique public. Toute modification sur ces deux boîtiers sont du ressort d’Enedis, gestionnaire n°1 du réseau de l’électricité.

Manque ou défaut de sécurité ? Disjonctions intempestives? Tableau à fusibles ? Absence de mise à la terre ? Faites remplacer votre tableau électrique par un pro’ du réseau IZI by EDF !

cta offre

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Quelle norme électrique s’applique aux coffrets électriques ?

En France, une norme électrique concerne en particulier les installations électriques domestiques : la norme NF C 15-100 pour les installations électriques domestique (à ne pas confondre avec la norme NF C 14-100 pour les installations électriques publiques).

La norme régulièrement mise à jour définit les règles relatives à :

  • L’emplacement, la taille, la hauteur pour la pose d’un tableau électrique à la maison ;
  • Les caractéristiques de l’ETEL et la GTL (gaine technique de logement) ;
  • La distribution électrique (section des des fils électriques, branchements, réalisation d’un circuit dédié pour certains équipements électriques…) ;
  • La protection des circuits (par des disjoncteurs différentiels et divisionnaires au calibre – ampérage – adapté) ;
  • La mise à la terre, etc.

La norme NF C 15-100 s’applique pour une construction neuve, une extension ou une rénovation électrique lourde. Elle est également valable dans le cadre d’une mise en sécurité ou d’une remise aux normes d’une installation existante.

Composition d’un tableau électrique : les grandes lignes

Le tableau électrique abrite différents composants électriques. On l’a dit, c’est le point de départ de tous les circuits électriques de la maison (prises de courant, chauffe-eau, chauffage électrique, plaques de cuisson, machine à laver, etc.). Tous les circuits sont d’ailleurs identifiés au moyens d’étiquettes (nom et/ou pictogrammes) : « PC » pour prise de courant, « SDB » pour salle de bain, « VR » pour volets roulants… Formalisés au sein d’un schéma électrique, à l’installation du tableau.

Le tableau électrique comporte tout un ensemble de modules :

  • Desdisjoncteurs différentiels assurant la protection des personnes contre les fuites de courant envoyées vers la terre (bornier de terre indispensable) ;
  • Des disjoncteurs divisionnaires (ou des fusibles pour les anciens tableaux) pour protéger tous les appareils électriques des surtensions, surintensités lié à des courts-circuits sur chacun des circuits ;
  • Des modules divisionnaires soit pourfaciliter la gestion de vos appareils (par exemples des modules d’éclairage ou de gestion de l’énergie comme contacteur jour/nuit pour la régulation du ballon d’eau chaude en heures creuses), soit pour protéger davantage votre logement (le parafoudre par exemple, selon la région).

Les différents éléments du coffret sont reliés entre eux grâce à des connecteurs et des peignes horizontaux et verticaux.

cta offre

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article sur les réseaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question

Laisser un commentaire

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • Vmc en panne, tableau électrique à changer

    1. Bonjour Hodmond,
      Le remplacement ou la remise en état de fonctionnement du tableau électrique est à la charge du propriétaire.
      Bien à vous,