Menu
IZI by EDF 09 70 258 258 Prix d’un appel local
IZI by EDF
#IZIbyEDF

La mise aux normes électriques en 3 étapes

comment faire la mise aux normes électriques d'un logement
Partager

Une installation électrique ancienne peut présenter des risques non négligeables pour les occupants du logement concerné comme pour l’intégrité de ce dernier. Une installation électrique qui fonctionne ne signifie pas obligatoirement qu’elle ne présente pas de dangers ! La norme à respecter codifiée NF C 15-100 est très complète et diminue considérablement les risques électriques. Une mise aux normes électriques est un vrai travail de professionnel. IZI by EDF vous en explique les grands axes.

Mise aux normes n°1 : Le remplacement du tableau électrique

Les tableaux électriques équipés de porte-fusibles à broche ne correspondent plus aux exigences actuelles de sécurité. En effet, Il y a un risque d’électrisation au contact avec une broche active sous tension lorsqu’on les manipule. Il convient donc de remplacer le vieux tableau électrique par un coffret raccordable à la terre et de l’équiper de toutes les protections exigées, différentielles et divisionnaires. Le tableau électrique doit être choisi en fonction du nombre de modules électriques nécessaire au fonctionnement électrique du logement concerné :

  • – Pour un logement inférieur à 35 m², prévoir deux rangées de modules
  • – Pour un logement entre 35 et 100 m², prévoir trois rangées de modules
  • – Pour un logement de plus de 100 m², prévoir quatre rangées de modules

Les modules doivent être répartis sur chaque rangée de manière à équilibrer la puissance de consommation. Dans tous les cas, il est conseillé de surdimensionner légèrement son tableau électrique de façon à couvrir une éventuelle hausse des besoins électriques de l’habitation.

Mise aux normes n°2 : Les protections différentielles

Chaque rangée de modules doit être protégée par une protection différentielle. Outre sa capacité de coupure en cas de courts-circuits ou de surcharges, celle-ci compare le courant entrant et le courant sortant. Lorsque les deux sont différents, la protection conclut à une fuite et se déclenche. Pour être conforme, le tableau installé devra comporter à minima deux disjoncteurs différentiels 30 mA. Les protections différentielles sont placées en tête de rangées de modules. 

Mise aux normes n°3 : Câblage et mise à la terre

Pour assurer la distribution de l’électricité dans les différents circuits de votre logement, vous devez utiliser des câbles adaptés à la puissance de chaque circuit :

  • – Câblage de 1,5 mm² : circuit d’éclairage d’une intensité de 10 A
  • – Câblage de 2,5 mm² : prises électriques standard de 16 A
  • – Câblage de 6 mm² : gros électroménager via des prises électriques 32 A

Normes électriques logement

Ces câbles peuvent faire l’objet de différents modes de pose. Ils peuvent être encastrés dans les murs par saignées dans ces derniers. Cette méthode offre le meilleur rendu visuel. Elle a pour inconvénient d’augmenter les coûts et la durée du chantier. Elle nécessite en effet un travail de ponçage et de mise en peinture soigné. Ces câbles peuvent être semi-encastrés. Dans ce cas ils circulent au-dessus d’un faux plafond et la descente des réseaux est réalisée en saignées ou avec moulures vers un appareillage électrique encastré. Dernier mode et le moins onéreux, la pose en saillie. Les câbles sont masqués par des moulures posées sur les murs tout comme l’appareillage électrique. Facile et rapide à réaliser, ce mode de pose est aussi le moins esthétique. 

La norme électrique NF C 15-100 précise que la prise de terre et la mise à la terre sont obligatoires. L’ensemble de l’installation électrique ainsi que certains éléments pouvant devenir accidentellement conducteurs d’électricité doivent impérativement être raccordés à la terre.

comment faire la mise aux normes électriques

Vous le constatez, la mise aux normes électriques d’un logement ne s’improvise pas. Elle nécessite un savoir-faire que seul un électricien certifié détient. Vous devrez en outre obtenir le « Consuel » pour pouvoir demander à votre distributeur d’énergie la remise en tension de votre compteur.

IZI by EDF vous accompagne dans votre mise aux normes électriques, du conseil à la prestation dans les règles de l’art, n’hésitez pas à nous demander conseil.



Publié le 23 décembre 2016
par Marion Hellocasa

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *